La question la plus importante que vous devez vous poser pour devenir un mentor

Recevez Gratuitement "21 Strategie Marketing"

La question que vous devez vous poser pour devenir un mentor

 

La question la plus importante que vous devez vous poser pour devenir un mentor

La question la plus importante que vous devez vous poser pour devenir un mentor

Maintenant, il est temps de vous attaquer à la question la plus importante de toutes. Je n’ai pas encore abordé ce sujet, puisque depuis le début vous avez analysé vos capacités et votre comportement, par conséquent, vous ne pouviez pas donner une réponse honnête.

La question est la suivante :

Pourquoi voulez-vous conseiller les autres ?

Si vous répondez « parce que je veux développer une nouvelle source de revenus et générer le plus d’argent possible ».

Félicitations, vous êtes honnête au sujet de vos motivations.

Mais si c’est votre seule raison de devenir un mentor, repensez une nouvelle fois à la question.

Si vous donnez une réponse du genre « les gens me posent des questions » ou « je voudrais vraiment aider les gens à ne pas perdre de temps ou d’argent en commettant les mêmes erreurs que moi », vous êtes beaucoup plus proche de ce qu’est le mentorat.

Si vous devenez un mentor uniquement pour soutirer le moindre euro de chaque membre de votre liste, alors vos membres et vos élèves ne resteront pas longtemps.

Au contraire, si vous êtes motivé par l’entraide et le partage, c’est merveilleux, mais vous devrez vérifier une dernière fois vos motivations et vos habitudes et cela pour votre propre protection.

En effet, vous devez vous poser cette question :

Suis-je un sauveur ?

Contrairement à ce que nous pouvons penser, être un sauveteur n’est pas nécessairement une bonne chose.

Pour quelles raisons ?

Les sauveteurs n’ont pas de frontières.

C’est-à-dire qu’ils ne font pas la différence entre les taches devant être réalisées par le mentor et celles par l’élève.

Un sauveteur sera (trop) réactif.

C’est-à-dire qu’il pourra tout laisser tomber et se précipiter pour faire des choses pour ses élèves, au lieu de faire un simple ajustement dans son enseignement afin de laisser une certaine autonomie aux élèves.

La vérité est que vous n’aidez pas votre élève si vous êtes un sauveteur et vous ne vous aidez pas non plus.

En effet, vous vous retrouverez épuisé et dépassé.

Pour revenir à la question de départ, la situation idéale consiste à vouloir maximiser vos profits tout en appréciant de regarder les autres « grandir » grâce à votre aide.

C’est l’attribut final : une véritable réciprocité. Le fameux « gagnant-gagnant » dont nous avons déjà parlé sur ce blog.

Vos élèves seront naturellement enrichis par votre honnêteté, votre énergie et votre état esprit.

De votre côté, vous serez enrichi par leur croissance et leur succès (et il en sera de votre réputation, car vos élèves vous donneront des témoignages élogieux sur votre programme de mentorat).

Le mentorat n’est pas seulement réservé aux experts !

Regardez

Bien Amicalement,
Aurore Lamanon de Marketing-Au-Féminin.com

Decouvrez Tous Les Conseils Pratiques Pour Organiser Tous Les Aspects De Votre Blog !

Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Leave a Reply

Aller à la barre d’outils